WEEK-END NEIGE – VERCORS

21 février 2023. Matin. 

Déficients visuels et guides, passionnées et passionnés : les plus motivés du club se sont donnés rendez-vous là où la neige est enfin au rendez-vous, là où la connexion se perd. En un mot, dans le Vercors ! 

Nous voyons ce week-end comme l’opportunité d’y préparer notre saison, qu’elle soit de loisir ou de compétition !  

Tous s’y rendent en voiture, mais l’un d’eux décide de braver les éléments : à vélo de Grenoble à Corrençon en Vercors, par sentiers et routes, par froid mais aussi émotion, dans ce massif alors sublimé par son manteau blanc.  

Mystère blanc, sport et bonne humeur contagieuse. Tout est au rendez-vous pour un week-end d’entraînement parfait, savamment orchestré par notre trésorière Sophie, et notre président Ivan, tous deux aux multiples casquettes.  

Aussitôt arrivés et un sandwich avalé, nous voici pour les uns sur les skis, pour d’autres sur les raquettes. 

Et oui ! La neige est tout aussi accessible aux déficients visuels, qu’à nous, valides et guides. 

Un groupe de 5 chausse ses skis, et s’élance ! Comptons notamment Anaïs, déficiente visuelle, mais qui a su tant me conseiller, moi à qui le ski de fond m’était inconnu, pour que je puisse éviter d’avoir les quatre fers en l’air et la guider du mieux possible, quand ce n’était pas au tour de Fred, son guide attitré. 

Guider un déficient visuel ? Oui c’est possible, avec patience et confiance ! Via un micro utilisé par le guide pour donner toutes les indications nécessaires au déficient visuel. Bravo et merci Fred pour cette mission très bien accomplie ! 

S’en suivit une délicieuse raclette à l’auberge de Corrençon ! Certains battirent des records de tranches de fromage et charcuterie, d’autres ne tardèrent pas à se faire rattraper par le sommeil à peine l’assiette engloutie. 

De retour au gîte qui nous offrait refuge pour la nuit, galettes des rois, champagne et jeux en commun rythmèrent notre soirée, avant que chacun ne s’accommode des quelques ronflements du dortoir, berceuse indésirable … 

Réveil progressif pour certains, réveil en musique pour d’autres, une nouvelle journée commence, hélas la dernière.  

Anaïs décide de rester fidèle au ski de fond, accompagné notamment de Fred et Ivan, qui découvrira alors la pratique si particulière du skating… Quant au reste du club, ce fut randonnée raquettes. Direction la cabane de Carette, à 6 kilomètres du départ des pistes. Bernard nous a impressionné par sa détermination et sa capacité à nous suivre en raquettes sur des sentiers à peine tracés, et tout cela, sans aucune vue ! Bravo à lui, et bravo à ses guides Christelle et Sophie. Une fois au refuge, la décision presque générale est de rentrer au plus court. Quant à Christelle, Sophie et Jean, ils décident de poursuivre leur route plus au Sud sur des sentiers presque indiscernables, dans une immensité blanche magique et mystérieuse, rythmée par des histoires d’ours et de loup, et la découverte de cabanes au milieu d’une clairière. 

Bref, une journée riche d’efforts, riche d’émotions, partagée entre guides et déficients visuels, qui ont su profiter pleinement de ces moments magiques dans ces espaces invisibles par leur blancheur mais passeurs de tant d’histoires et de confiance. 

Chers membres du club, et vous qui nous lisez, au plaisir de vous retrouver sur le vélo, en tandem, ou sur les raquettes ! 

Parce que oui, le Tandem Club Rhodanien, avant tout, c’est inclusion et partage d’émotions et de valeurs. 

A très vite pour une nouvelle chronique ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :